Annulé - Jeudi c'est Galerrrie: "Nina et les robots"

En raison de la crise sanitaire nous sommes au regret de ne pouvoir maintenir cette présentation. Rencontre / projection : Nina et les robots (2020) de Cindy Coutant. Opéra de 18’’ issu d’une partition algorithmique confrontant des corps respirants, femme et machine. La respiration et le chant dilatent les organes exposés au désir (déconseiller – 18 ans).

Grrrotte / GRRRANIT SN
jeu 11 Mar

Catégorie : Expositions, Galerie, Projection, Rencontres
Lieu : Grrrotte / GRRRANIT SN
Durée : 18 min
Type :
Dès 18 ans

Annulé - Jeudi c'est Galerrrie: "Nina et les robots"

Cindy Coutant est artiste et doctorante (Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains/Université de Lille). Son travail questionne principalement le désir du vivant de se relier aux êtres et aux choses, la coévolution entre espèces ou techno-espèces, et le besoin propre à l’humain de donner un sens aux informations du monde. Ses installations, films et lectures augmentées sont proches du genre de la science-fiction et se développent par l’écriture. Ils explorent différents problèmes comme l’amour en temps d’espionnage technologique, l’économie affective, la grammaire de l’anxiété ou les récits alternatifs de la création du monde.

En raison de la crise sanitaire nous sommes au regret de ne pouvoir maintenir cette présentation. Rencontre / projection : Nina et les robots (2020) de Cindy Coutant. Opéra de 18’’ issu d’une partition algorithmique confrontant des corps respirants, femme et machine. La respiration et le chant dilatent les organes exposés au désir (déconseiller – 18 ans).

La respiration de la machine remplit l’air, où le chant peut s’écouler. Nina est dressée devant le robot qui remue. Les corps mous se mesurent, s’harmonisent parfois. Les respirations dilatent les organes, qui croissent et se replient ; transmuent le mouvement synthétique en élan vital et le sexe en bouche, qui gonfle jusqu’à se répandre.
Nina et les robots est un opéra qui présente la rencontre entre deux corps respirants : un robot mou (mu par air comprimé), et Nina. Performance live, les 2 plans-séquences de l’opéra convergent vers un face à face radical et haletant, où le chant mêlé aux harmonies de la pompe du robot — qui délivre la partition et le mouvement —, expose un désir qui enfle.

Une production Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains

© Cindy Coutant, Nina et les robots