Annulé - Jeudi c'est Galerrrie: "ExoLove (Public Version)"

En raison de la crise sanitaire nous sommes au regret de ne pouvoir maintenir cette présentation. Installation / rencontre : ExoLove (Public Version) une installation interactive de Hortense Gauthier et Antoine Schmitt, qui invite les spectateurs à participer à une rencontre transbiologique avec une créature de pixels, programmée pour éprouver du plaisir au contact de l’autre.

Grrrotte / GRRRANIT SN
Du jeu 28 Jan au mar 23 Fév

Catégorie : Expositions, Galerie, Performance, Rencontres, Visites
Lieu : Grrrotte / GRRRANIT SN
Durée :
Type :

Annulé - Jeudi c'est Galerrrie: "ExoLove (Public Version)"

La matrice CliMax nait de la rencontre d’Hortense Gauthier, artiste performeuse et d’Antoine Schmitt, chorégraphe de pixels. Pour cette création, la démarche d’art action d’Hortense Gauthier sur la matérialité du corps et ses mutations s’articule avec celle d’Antoine Schmitt sur les processus profond du mouvement dans une exploration commune des forces invisibles qui animent les êtres et les corps.

Hortense Gauthier développe une pratique de création intermédia depuis 2006, en déployant l’écriture dans ses dimensions multiples. Dans une dynamique transtextuelle, sa démarche d’art action mêle performance, poésie, création visuelle et sonore pour questionner les images et les discours qui façonnent le corps, et explorer son devenir cyborg (Haraway). Elle a réalisé des performances aussi bien pour la scène dans des dispositifs numériques que des actions in situ dans l’espace public et la nature. Ses créations mettent en tension les relations entre corps, langage et technologies.
Elle a fait de nombreuses interventions en France et à l’étranger (Brésil, Japon, Canada, Tunisie, Pologne, Italie, Espagne, Suède …). Elle a publié dans diverses revues littéraires, anthologies et ouvrages collectifs, mais l’essentiel de son écriture est hors du livre.

Artiste plasticien, Antoine Schmitt crée des œuvres sous forme d’objets, d’installations ou de performances pour traiter des processus du mouvement et en questionner les problématiques intrinsèques, de nature plastique, philosophique ou sociale. Héritier de l’art cinétique et de l’art cybernétique, nourri de science-fiction dans sa dimension métaphysique, il interroge inlassablement les interactions dynamiques entre nature humaine et nature de la réalité.
Son travail a été récompensé par de nombreux prix, et a été exposé internationalement depuis plus de 20 ans. Antoine Schmitt est représenté par la Galerie Charlot (Paris).

Pour aller plus loin

ExoLovePublicVersion_Synopsis

Télécharger
En raison de la crise sanitaire nous sommes au regret de ne pouvoir maintenir cette présentation. Installation / rencontre : ExoLove (Public Version) une installation interactive de Hortense Gauthier et Antoine Schmitt, qui invite les spectateurs à participer à une rencontre transbiologique avec une créature de pixels, programmée pour éprouver du plaisir au contact de l’autre.

Cette installation fait partie de la matrice CliMax, ligne de recherche qui explore les
relations des humains avec une créature programmée pour (vraiment) ressentir le plaisir, et qui comprend des performances, longue ou intense, des vidéos, des créations sonores, des ateliers, etc.. Dans ces œuvres, où le plaisir est envisagé comme une force essentielle d’animation du vivant, aussi bien des êtres humains que des non-humains (animaux, végétaux et numériques), toute une dynamique sensorielle se déplie entre deux formes de vie, et nous invite à nous questionner sur les mécanismes profonds du corps en mouvement, ainsi que sur notre propre programmation en tant qu’êtres vivants « naturels ».
Une ouverture sur l’intelligence relationnelle plutôt qu’artificielle … Cette matrice de
création s’inscrit à la croisée d’une réflexion sur le plaisir du corps et ses représentations sociales et d’une approche alternative de l’Intelligence Artificielle en proposant une relation sensible et sensorielle entre une humaine et une créature artificielle programmée non pas pour l’intelligence mais pour le plaisir. ExoLove questionne le plaisir et le désir comme forces cosmiques fondamentales, qui ouvrent les portes de la perception du monde et de la relation à l’altérité.

© Antoine Schmitt, ExoLove (public version)